La santé durable : 40 ans d’histoire

31.05.2021  -  
Félix Desrosiers

« Durable », la santé ?! Bien que popularisé ces dernières années, le concept de « santé durable » a une histoire riche, reconnu mondialement et qui a tout pour donner espoir aux générations futures.

Les textes fondateurs : du Rapport Brundtland à la Déclaration de Johannesburg

La santé durable est un concept récent et novateur, fortement lié à celui de développement durable et à l’environnement naturel en général. En fait, ses origines récentes remontent à la Déclaration de Johannesburg sur la santé et le développement durable, qui a été adoptée en janvier 2002 lors d’une rencontre de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en Afrique du Sud. Comme son nom le laisse présager, on y établissait un fort lien entre santé et développement durable!

Mais déjà bien avant 2002, on voyait se dessiner les bases du concept de santé durable dans d’autres rapports et grandes déclarations internationales. Il y a quarante ans, entre 1980 et 1990, plusieurs documents faisaient référence à des idées similaires, dont le fameux Rapport Brundtland de la Commission mondiale sur l’Environnement et le Développement publié en 1987. Ce texte fondateur du développement durable, résultat d’une commission pour le compte des Nations Unies, faisait référence à la santé de façon « extensive ».

Un autre document phare du développement durable, la Déclaration de Rio de 1992 sur le développement et l’environnement, contenait lui aussi des idées très proches du concept de santé durable. Dès le tout premier principe de cette déclaration, on peut y lire que “les êtres humains sont au centre des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature” (ONU, 1992).

La Déclaration de Johannesburg faisait d’ailleurs référence à ce passage de la Déclaration de Rio, mais déplorait par contre que la santé « aujourd’hui et demain » et la santé « pour tous » soient des préoccupations encore trop peu prises en compte dans le développement durable.

Point culminant : les 17 objectifs de l’ONU

Ce rappel de l’importance de donner une place centrale à la santé pour des sociétés et un avenir durables n’a probablement pas été étranger à un point culminant pour le concept de santé durable : les 17 objectifs de développement durable de l’ONU.

Énoncés en 2015, ces objectifs – dont le 3e intitulé « Bonne santé et bien-être » – sont entièrement alignés avec la santé durable. Ils évoquent plusieurs cibles à atteindre à l’échelle mondiale d’ici 2030 afin qu’à la grandeur de la planète, tous puissent vivre dans un monde meilleur et plus durable.

L’année suivante, c’est au tour de la Déclaration de Shanghaï de 2016 de souligner l’importance de tenir compte de la santé dans l’ensemble de ces 17 objectifs de développement durable pour promouvoir la santé et améliorer le bien-être de tous, à tout âge.

De la théorie à la pratique

La santé durable a donc peu à peu fait parler d’elle depuis 1980. Et parallèlement à ces grandes orientations théoriques, des initiatives concrètes sont apparues à travers le monde ces dernières décennies. Que l’on pense à One Health, EcoHealth et plus récemment Planetary Health, ces divers mouvements sont tous inspirés par le concept de santé durable.

One Health est axé principalement sur le lien entre la santé de l’homme, la santé animale et l’état de l’environnement. EcoHealth met quant à lui une emphase importante sur l’environnement, les écosystèmes et la biodiversité. Portée par la Fondation Rockefeller, l’initiative Planetary Health se présente comme une alternative aux deux mouvements précédents, en mettant davantage l’accent sur la santé planétaire afin de bénéficier à la santé humaine.

Ces trois initiatives ont servi de bases au cours des dernières années pour mettre en place divers programmes et interventions dont plusieurs ont été des succès.

Santé durable 2020

Aujourd’hui, le concept de santé durable partage plusieurs similarités avec ces trois initiatives, comme celle d’adopter une vision très large et globale de la santé. La santé durable en 2020 se démarque aussi par l’importance de certaines notions clés : l’équité, la santé et le bien-être tout au long de la vie, la responsabilité et la prise d’actions. Et tout cela avec la préoccupation constante que les générations actuelles, mais aussi futures, puissent vivre en santé.

Parce qu’en bout de piste, ces nouvelles façons d’aborder la santé ont toutes une visée commune : améliorer la santé des populations et faire en sorte que les gens vivent mieux, de façon durable.

La pandémie actuelle de COVID-19 est un événement sans précédent. Cette crise sanitaire mondiale est un exemple frappant du caractère interconnecté, interdépendant, complexe et imprévisible de la santé à la grandeur de la planète. Très prometteurs, le concept de santé durable et les initiatives qui y sont liées sont des exemples de cadres de réflexion et d’actions pouvant contribuer à mieux comprendre, mieux gérer et par conséquent, mieux se préparer à de potentielles crises dans le futur.

Auteur suivant - précédent